Le SHIATSU DO

C'est à la fois une thérapie manuelle énergétique officiellement reconnue au Japon. C'est également une Discipline issue des Arts Martiaux. les gestes sont appelés KATAS On y retrouve la rigueur de la posture  et l'attitude juste(voir Pratique) ainsi que le travail à partir du HARA (ventre).

Elle est fondée sur les règles de l'acupuncture et de la médecine traditionnelle chinoise. En japonais SHI signifie doigt et ATSU pression. Le SHIATSU véritable art du toucher pour la santé est issu de l'ANKYO et de l'ANMA, techniques traditionnelles de massage utilisées dans la Chine ancienne.
Aujourd'hui, l'ANMA n'est plus utilisé que pour traiter de simples tensions musculaires, son usage est limité au plaisir et au confort.
Deux grands ont marqué l'évolution du SHIATSU thérapeutique. Au début du XXe siècle, le maître japonais NAMIKOSHI (1905-2000) a été à l'origine du SHIATSU moderne; ce dernier a mis l'accent sur la physiologie et l'anatomie afin de rendre le SHIATSU plus accessible au mode de pensée occidentale.
Quelques années plus tard, un second maître MASUNAGA (1925-1981) réintroduit les principes de base de la Médecine Traditionnelle Chinoise, avec le ZEN SHIATSU, orientant son travail sur l'écoute et l'observation du patient, privilégiant un diagnostic adapté et spécifique à l'individu plutôt qu'une série de mouvements systématiques.

En 1955, le ministère japonais a reconnu officiellement le SHIATSU comme une médecine à part entière. Au Japon, il est pratiqué à l'hôpital comme en clinique mais il reste également la pratique du Shiatsu familial au sein des foyers afin de soigner les petits maux quotidiens..

En 1997, la commission européenne (CODEMA) du Parlement de Bruxelles identifiait le SHIATSU comme une des huit méthodes de médecines conventionnelles (chiropractie, homéopathie, médecine anthroposophique, acupuncture, shiatsu, naturopathie, osthéopathie et phytothérapie).

Le SHIATSU et le KI (l'énergie vitale).

Pour les japonais, "TEATE" signifie le bienfait du toucher instinctif et naturel. L'esprit du SHIATSU en découle. Tout comme le DO IN ou le CHI-GONG le SHIATSU tend à rétablir une libre circulation du KI (énergie vitale en japonais) dans les méridiens afin d'obtenir un bon KETSU (circulation de l'énergie dans le corps).
Son propos est dons de mobiliser le KI stagnant et de maintenir l'équilibre de la personne à la fois sur le plan physique et sur le plan psychique. En effet, la maladie et la fatigue sont dues à la perturbation du KI (blocages, excés, vide)

Le terme KI (japonais) ou CHI (chinois) exprime le concept des énergies fondamentales de l'univers, dont la nature et les fonctions de l'esprit et du corps humain sont un élément. C'est l'énergie vitale invisible, immatérielle, le souffle de vie présent partout (monde humain, animal, végétal...). L'action du KI est une chose que partage tout organisme vivant. C'est le résultat de l'interaction entre le YIN et le YANG, cette interaction étant le point central de la philosophie et de la médecine orientale. Le mot KI s'insinue partout dans la langue japonaise et on l'utilise pour désigner un état mental, physique ou émotionnel (il enest de même pour la langue chinoise).

         Shiatsu thérapie psychocorporelle


Dans la relation d'aide par le toucher, le SHIATSU va devenir un médiateur et un outil précieux qui permet de travailler sur la fonction tonique, le shéma corporel, l'image du corps, la structure psychique de la personne, sur la construction des échanges avec son environnement. il agit donc sur l'ensemble de l'équipement psychomoteur du sujet en même temps que sur ses composantes mentale et émotionnelle.

Il facilite l'intégration psychocorporelle  par la réappropriation du shéma corporel, par une bonne latéralité des deux hémicorps, par la stimulation des éprouvés corporels et des cinq sens, par la prise de conscience de la relation à soi et à autrui, par la séparation/individuation permettant la séparation du corps de l'autre et dans la relation à l'autre; ce qui va favoriser une meilleure délimitation des frontières corporelles et psychiques, amenant le patient vers l'autonomie et la créativité.

Le toucher très spécifique du Shiatsu met le corps et le mental de la personne en résonnance avec  elle-même et avec le monde qui l'entoure, le faisant rentrer dans un cycle dynamique due aux multiples interactions en présence durant la séance. .

Transmis depuis des millénaires par la médecine orientale, le concept d'art de la bienveillance et de l'harmonie, exprime l'esprit de cette discipline fondée sur l'échange du thérapeute et du patient, une véritable "coconstruction" toujours en mouvement..
L'aspect important de la thérapie SHIATSU est l'accompagnement de la personne sur la route de l'épanouissement et de la nouveauté.

"la main réalise ce que dicte le coeur" (ZHUANG-ZI)

 

 

ELISABETH TOUCHET-----Praticienne/enseignante en SHIATSU TRADITIONNEL  THERAPEUTIQUE(15 ans de pratique)

 

TEL:   06 83 09 18 93        elisabethtouchet@orange.fr