LA GESTALT THERAPIE ?

 

Gestalt est un mot allemand que l’on peut traduire par « figure, forme, configuration ou organisation d’éléments ». Apparue en Allemagne au début du XXe siècle, la théorie de la Gestalt relève d’abord de la philosophie et de la psychologie.

Elle s’est développée en réaction à la tendance dominante en psychologie à cette époque, où l’on cherchait à isoler les éléments les uns des autres. Or, selon la gestalt, ce que l’on perçoit, sur tous les plans, s’organisent non par fragments, mais par ensembles « le tout étant plus grand que la somme de ses parties ». la Gestalt-thérapie prend l'individu dans sa globalité, c'est à dire sur les plans physique, mental et émotionnel,C'est pourquoi, elle rentre dans la catégorie des thérapies psycho-corporelles; ici, il ne s'agit pas de pratique manuelle comme le Shiatsu, il s'agit de prendre en compte l'expression même du corps dans son langage non verbal (gestes, mimiques,postures, voix....) Ainsi, l'aspect phénoménologique est-il important et central dans la théorie et la pratique de la Gestalt. Que se passe t'il là, à ce moment présent entre le praticien et le patient, le champ de la situation?

 

La Gestalt-thérapie a été élaborée en partie par Fritz Perls, médecin, psychiatre et psychanalyste ainsi que par Laura Perls, son épouse psychologue. Tous deux nés en Allemagne, ayant du fuir le régime nazi en 1934, les Perls ont été fortement imprégnés de la pensée de la gestalt mais leur travail a été également inspiré par la psychanalyse de S. Freund, de Jung et de W. Reich, par le taoïsme et le zen ; c'est-à-dire la richesse de l’approche mais aussi la complexité de la théorie.

Alors qu’elle était devenue une des thérapies les plus répandues en Allemagne et aux Etats-Unis elle n’est reconnue en France qu’à partir des années 1970. Faut-il invoquer la résistance particulière des héritiers de Descartes à tout ce qui n’apparaît pas reposer essentiellement sur la pensée rationnelle et causaliste traditionnelle?

 

CONSCIENCE, CREATIVITE, AUTHENTICITE.

 

  • La Gestalt-thérapie met l’accent sur la prise de conscience du processus en cours dans l’ici et maintenant de chaque situation. Elle développe le sens de la responsabilité et réhabilite le ressenti émotionnel encore trop souvent censuré par la culture occidentale. Elle développe une perspective cohérente de l’être humain, en relation avec son environnement, intégrant trois dimensions essentielles : physique, mentale, émotionnelle (psychologie humaniste).

 

  • La gestalt thérapie favorise un contact authentique avec les autres (elle est souvent dénommée thérapie du contact). Le contact c’est « la plus simple et la première des réalités » (Goodman) car il faut être deux pour faire du contact.
  • Le CONTACT constitue le centre de la gestalt thérapie ; c’est l’expérience en cours entre l’organisme et son environnement.

 

  • La gestalt thérapie ne vise pas tellement à expliquer les origines d’un problème, mais à prendre conscience de la façon dont il est organisé maintenant. Il ne s’agit pas tant « de savoir pourquoi » que de « sentir comment » ; l’important c’est la capacité du sujet à s’ajuster à la situation, de faire de l’expérience, de la créativité (aller puiser dans ses ressources) afin d’évoluer et de vivre dans l’autonomie.
  • En devenant attentive et consciente, une personne peut oser faire des choix bons pour elle et aménager son existence de manière qu'elle ait du sens pour elle.

 

LA METHODE

 

Chacun travaille à partir de ce qui émerge pour lui dans l’instant 'la gestalt ou figure"qu’il s’agisse d’une perception, d'une sensation,d’une émotion ou d’une préoccupation actuelle, de la reviviscence d’une situation passée, mal résolue ou inachevée, ou encore de perspectives d’avenir préoccupantes. On pourra explorer des mécanismes répétitifs, certains sentiments peu exprimés tels que : angoisse d’abandon, image de soi négative, solitude profonde, manque de confiance en soi, de tendresse, de reconnaissance sociale ou de colère rentrée…

Le thérapeute n'est en aucun cas directif, il n'est pas là pour donner des conseils; son rôle est de soutenir la "figure" en cours afin que la personne pose sa conscience sur elle, se l'approprie et en fasse de la créativité:"comment faire autrement maintenant"

La gestalt intègre de manière spécifique un ensemble cohérent de techniques variées, verbales et non verbales, utilisant la parole, l’émotion, l’imaginaire, la créativité, le corps, le mouvement…

Differents types de MEDIATION peuvent également être mis en place au sein d'ateliers ou de thérapies de groupe:   le dessin, la peinture, les collages, la terre, l'écriture, les cinq sens, l'expression corporelle, la cuisine, le clown....

 

 

LES CHAMPS D’APPLICATION

Aujourd’hui la gestalt thérapie est utilisée dans plusieurs domaines :

  •  En , accompagnement thérapeutique, en psychothérapie et en relation d’aide (séance individuelle ou de groupe). Pour les personnes en difficultés professionnelles, familiales, existentielles, conjugales… Souffrant de troubles psychologiques et psychosomatiques, ou désirant mieux assumer une situation particulière (séparation, exclusion, deuil, licenciement…)

 

  • Groupes de paroles sur des thèmes differents et relation d'aide au sein de différentes structures (secteur social, hôpitaux, maison de retaite...) ou en associations d'insertion.

 

  • Travail sur la communication, la gestion du stress et sur l'image de soi dans l'entreprise ou mileu en professionnel.

 

  • En développement personnel : pour des personnes recherchant un « plus-être », un épanouissement de leur potentiel latent.

 

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA GESTALT (bibliographie)

 

« La gestalt : une thérapie du contact » de Serge GINGER avec la collaboration d’Anne GINGER Groupes éditeurs France 1987.

« Vouloir sa vie » de Gonzague MASQUELIER Ed Retz France 2001.

« La gestalt thérapie-la construction du soi » de Jean Marie ROBINE Ed. L’HARMATTAN France 1998